la révolution française résumé

», Réels, supposés voire inventés (manipulations policières) les complots et notamment les « complots des prisons Â» sont un thème répétitif que l’on retrouve tout au long de la Révolution : dès les, Lucile Desmoulins, qui n’est pas politisée – contrairement Ã. « Le général Dillon et un autre détenu, Françoise Hébert, comme Lucile Desmoulins n’est pas « politisée Â». La décision des États généraux, convoqués par Louis XVI pour résoudre la crise financière du royaume, de se constituer en Assemblée nationale est une révolution politique. La majorité de ces nouveaux élus ne sont pas des néophytes. Danton, qui a refusé de fuir (« On n’emporte pas la patrie à la semelle de ses souliers ! Elles sont avant tout philosophiques et religieuses avant d'être politiques ou sociales[24]. Le 27 novembre 1792 la Savoie est réunie à la France et forme le département du Mont-Blanc. Dans la Révolution française deux partis s’opposent: les Montagnards, contraires à la guerre et le Girondins, qui sont favorable à la guerre. Le 4 brumaire de l'an IV, la Convention laisse la place au Directoire. Le roi doit consentir à quitter Versailles (qu'il ne reverra jamais) et est escorté par la foule à Paris. Mais ces mesures ne suffisent pas à calmer l’agitation sans-culottes et Jacques-René Hébert a beau jeu de dénoncer la faction des « endormeurs Â» de la Convention, ceux qui veulent mettre sur un même pied les « vrais patriotes Â» et les indulgents[217], « qui veulent détruire les échafauds parce qu’ils craignent d’y monter Â». Le 26 juin 1794, la victoire de Fleurussauve une nouvelle fois la Révolution... mais elle enlève du coup toute justification à la dictature jacobine et à la Terreur. « Champs Â», 1992. Ils sont très attachés aux libertés individuelles et économiques de 1789 mais répugnent aux mesures d’exception. Pour eux, le pays est leur propriété et les souverains européens formant une grande famille, ce n’est pas faire preuve de trahison que de faire appel à eux pour remettre le pays à la raison. Après avoir réussi le démantèlement des organisations politiques de leurs opposants, les modérés s'emploient à éliminer leurs représentants les plus célèbres. Dès son commencement, la portée universelle des idées de la Révolution française a été proclamée par ses partisans et l'ampleur de ses conséquences soulignée par ses détracteurs[3]. Vu l’urgence de la situation financière, l'Assemblée constituante fait des biens nationaux la garantie d’un papier que ses détenteurs pourront échanger contre de la terre. Ayant compris que pour vaincre, la Révolution ne pouvait se passer du concours du peuple, ils réussissent à gagner à leur cause ce Paris populaire, fait d’ouvriers, d’artisans, de boutiquiers[125], et sont prêts à prendre des mesures d'exception pour sauver la Patrie. Pour celle de 1830, voir. Mais le roi, tout en acceptant l'humiliation de porter le bonnet phrygien devant les sans-culottes, refuse de revenir sur sa décision[106]. À cette occasion, Bailly lui remet la cocarde bleue et rouge aux couleurs de la ville de Paris que Louis XVI fixe sur son chapeau, associant ainsi ces couleurs au blanc de la monarchie. Dans le courant du mois de mai, les assemblées du clergé et de la noblesse acceptent de renoncer à leurs privilèges fiscaux. Ainsi le régicide va devenir une preuve de la sincérité républicaine[137]. D’une rare maladresse, ce document, loin d’effrayer les sans-culottes, enflamme les sections parisiennes tout en leur donnant le prétexte recherché pour relancer la Révolution et faire chuter la monarchie[108]. Si chacun des trois ordres compte pour u… Mais ces mesures ne permettent pas de mettre fin aux difficultés de ravitaillement des villes. Mais le souverain d’Autriche Léopold II qui, depuis le début de la Révolution, n'a fait qu'une déclaration commune, et prudente, avec le roi de Prusse[Note 17], supprime, le 21 décembre 1791, le principal prétexte[Note 18] pouvant conduire à une déclaration de guerre[98]. Robespierre et ses proches n’acceptent plus l’anarchie vers laquelle tend le mouvement sans-culottes de Paris. George Rudé. Alors que les idées sur la science et les questions sociales évoluaient pendant les Lumières, de nombreuses personnes ont mis en doute la validité du "droit divin des rois" et de la domination d'un petit nombre de privilégiés sur les masses. À l'initiative du Comité permanent des électeurs de l'Hôtel de Ville, une milice bourgeoise, appuyée par Mirabeau à l'Assemblée, se forme pour la défense de la capitale[44]. Le tribunal révolutionnaire peut seul juger des crimes politiques. Mais en définitive la Gironde disparaîtra de la scène de la Révolution à la suite de ses incohérences politiques et principalement pour avoir voulu la guerre sans s’être donné les moyens de la mener ; d’avoir tenté de sauver la monarchie ; d’avoir, par son libéralisme, renforcé la crise sans trouver les solutions pour y remédier ou pour avoir relancé le mouvement révolutionnaire pour ensuite en freiner l’élan[149]. Le 5 septembre 1793 Jacques Roux est arrêté ; (il se suicidera le 10 février 1794) Leclerc et Varlet sont en fuite ainsi que Claire Lacombe dont la société est dissoute le 20 octobre. Les corps constitués, quand ils s'opposent au pouvoir royal, le font pour la défense de leurs intérêts propres sans cependant le remettre en cause ou s'y opposer idéologiquement. Cet article concerne la Révolution française de 1789. Toutefois la Corse, soulevée par Paoli dès le mois de mai, est perdue ; les Français, hormis quelques ports, n’y possèdent plus que Bastia[191]. Lire la suite, Dans le chapitre « La Révolution et ses répercussions en Alsace » Après ce revers, les restes de l’armée royale se dirigent vers Le Mans, où ils sont écrasés (16-19 décembre) ; le restant est massacré à Savenay (22-23 décembre 1793)[192]. Les droits personnels (corvées, servage…) et le monopole de la chasse noble sont simplement supprimés. Cette période de l'histoire de France a mis fin à l'Ancien Régime en remplaçant la monarchie absolue par une suite de régimes plus ou moins définis, dont la Première République un peu plus de trois ans après la prise de la Bastille. À la sympathie initiale qu'ils suscitent dans les milieux éclairés, succède bientôt une inquiétude qui se change, après 1792, en réserve ou en hostilité déclarée. Les régions de l'Ouest, de la vallée du Rhône et de l'Est du Massif central élisent des députés royalistes. La force l'a emporté, venant au secours des réformateurs. L’intervention de Danton, appuyé par Robespierre, donne à réfléchir aux dirigeants de la Commune et, dès lors, le mouvement reflue. Ce nouvel aspect de la lutte, sous forme de guérilla, permet encore au printemps de 1794 aux insurgés vendéens, sous le commandement de Stofflet ou de Charette, de remporter quelques succès ponctuels. Des émeutes populaires se déclenchent pour réclamer du pain. Après avoir fait guillotiner les Girondins, les Montagnards s'entretuent également. Procédure criminelle instruite au Châtelet de Paris sur la dénonciation des faits arrivés à Versailles dans la journée du 6 octobre 1789, 1790, Archives nationales. C’est une nouvelle avancée vers un affermissement du gouvernement révolutionnaire[183]. Pour le peuple c’est à eux d’aller défendre la nation qui les favorise. Chapitre 5 - La révolution française Boudier Aurélien - 2nde B - Page 4 C. Coup d'état du 18 Brumaire Le Général Bonaparte commence une carrière fulgurante à partir de 1793 - 1794. Louis XVI déclare sans valeur la nouvelle Assemblée mais la laisse siéger sans intervenir ouvertement. Amalgamés à des agents du « complot de l’étranger Â», à la suite d’un procès truqué, ils sont condamnés à mort et exécutés le 24 mars 1794 (4 germinal an II)[222]. Le « patriote Â» Palloy fait fortune en entreprenant la démolition de la Bastille et en commercialisant de nombreux souvenirs commémoratifs. Dès le 26 juillet 1793, la Convention vote la peine de mort contre les accapareurs, c'est-à-dire contre ceux qui stockent les denrées alimentaires au lieu de les vendre[172]. La situation politique, sociale et économique en France à l’aube de la Révolution française est influencée par deux facteurs : l’organisation politique des derniers siècles et la philosophie des Lumières. Ils quadrillent le pays avec le soutien des frères de Louis XVI et de puissances étrangères. De septembre au printemps 1794, la levée en masse fournit près de 400 000 hommes portant l’armée à 750 000 soldats. Diane Ladjouzi, « Les journées des 4 et 5 septembre 1793 à Paris. (2003). Ce dernier va dans un premier temps satisfaire leurs revendications. Amalgamés à Pierre-Gaspard Chaumette, oublié du procès hébertiste, à Gobel, évêque abdicataire de Paris, à la veuve Hébert[Note 68], ainsi qu’à vingt-trois autres accusés, cette nouvelle fournée, de vingt-neuf condamnés, est amenée à l’échafaud dès le lendemain[228]. Free shipping on orders over $35. A cette époque, le pouvoir du roi est absolu. Les impôts ne rentrent plus. La pré-Révolution. Résumé de la révolution de 1789 à 1799 La Révolution est la chute de l'Ancien Régime et la naissance de la France contemporaine. Joël Cornette, « L'image qui tue : du père du peuple au roi-cochon Â». Des révoltes royalistes se développent également en Lozère et dans la vallée du Rhône[Note 32]. édition poche avec compléments, Paris, Flammarion, coll. La tradition avait sanctionné la pratique d'un vote par ordre qui met le tiers en minorité. Incapable de faire face à l'énorme dette accumulée par la monarchie absolue et huit années de révolution, les assemblées se résignent à la banqueroute des « deux tiers Â». La loi du 11 août 1789 accorde à tout propriétaire le droit de détruire et faire détruire toute espèce de gibier sur ses possessions, mettant fin au caractère régalien du droit de chasse[54]. Au petit jour, les insurgés composés de gardes nationaux des faubourgs patriotes et des fédérés se présentent devant les Tuileries que défendent des volontaires nobles, la Garde suisse et une poignée de gardes nationaux. Les mois qui suivent l’avènement de la République résonnent des affrontements entre montagnards et girondins. ») est arrêté dans la nuit du 9 au 10 germinal an II avec ses amis : Camille Desmoulins, pourtant proche de Robespierre, Fabre d'Églantine, compromis dans l’affaire de la Compagnie des Indes, ainsi que treize autres dantonistes ou suspects[Note 63]. Le roi possède le pouvoir exécutif et, même si son autorité directe est très limitée, il détient le titre de représentant de la Nation, est irresponsable et inviolable devant l’Assemblée, qui ne peut rien contre lui. - Bernardine Melchior Bonnet, Après les élections législatives, la droite absolutiste et les « Noirs Â» (la droite dure), qui prêchaient un retour à l'avant-Révolution, ont perdu tout crédit depuis Varennes. La mesure abolitionniste est également saluée par La Feuille de salut public, organe officieux du Comité de salut public[213]. C’est la fin de la société d'Ancien Régime. La prise de la Bastille s'inscrit dans une vague d'agitation sociale qui touche toutes les provinces. Elle peut compter sur le soutien d'une petite partie de la noblesse acquise aux idées nouvelles et du bas-clergé sensible aux difficultés du peuple. Les offensives anglaises, russes et autrichiennes sont repoussées par les armées françaises dirigées par Brune et Masséna. Voir, Jean-Luc Chappey, Bernard Gainot, Guillaume Mazeau, Frédéric Régent et, Parfois dans un parallèle effectué avec. Bonaparte devient l'arbitre des dissensions politiques intérieures. Révélée par un prisonnier, Alexandre de Laflotte, « la conspiration du Luxembourg[Note 66] Â», dont le but est de faire évader les inculpés à la faveur d’un soulèvement des prisons, paraît plausible à Robespierre et à Saint-Just [227]. Au XVIIIe siècle, l'essor de nouvelles catégories sociales dans les villes et dans les gros bourgs est indéniable. Robespierre et le Comité de salut public décident de faire exécuter Danton, Camille Desmoulins et leurs partisans car ils sont consi… Ces deux États sont à l'origine de la formation de la Deuxième Coalition en 1798. Une amnistie suivra en septembre suivant[81]. Le roi[Note 27] est pris au dépourvu par la découverte de l’armoire de fer et de ses papiers compromettants ; il se défend mal et nie même l’évidence[135]. Ces événements extraordinaires et violents qui bouleversent la France auront aussi une influence profonde sur le reste de l’Europe et du monde pour les siècles à venir. Toutefois le « prêtre rouge Â»[Note 44] et son groupe, quoique parfois excessifs, ne représentent pas en eux-mêmes un véritable danger pour le gouvernement car, malgré le soutien du peuple, ils ne jouissent d’aucun appui pour atteindre la sphère où se dispute le pouvoir[169]. Cette constitution ne sera finalement jamais appliquée, car la Convention en ajourne l’application le 10 août 1793[155]. L'auteur analyse les ouvrages de quatorze écrivains, formant ce jury, traitant de la Révolution française. Le décret donne des suspects une définition très large, ce qui permet de toucher tous les ennemis de la Révolution : les aristocrates, les émigrés, les prêtres réfractaires, les fédéralistes, les agioteurs et leurs familles entrent dans cette catégorie[Note 48]. Les Constituants reprennent les idées de Montesquieu, sur la séparation des pouvoirs, et de Rousseau sur la souveraineté populaire ainsi que sur la suprématie du pouvoir législatif[85]. L'autorité en matière de langue devait cesser d'appartenir uniquement aux grammairiens et être aussi partagée par les écrivains: plus de dogmes, plus de mots interdits. Ils sont aisés et plutôt jeunes. Le Comité de sûreté générale est le second comité de gouvernement ; ses membres, tous Montagnards, sont aussi issus de la Convention. Candidat au pouvoir, Hébert, à partir du 1er août 1793 s’éloigne des montagnards et profite de l’instabilité sociale pour attaquer le gouvernement[168]. Le 10 juillet suivant, une crise interne et la gravité des évènements en imposent le renouvellement : Danton, jugé trop modéré, est écarté ; le 27 juillet, le comité est complété avec la nomination de Robespierre et les 14 août et 6 septembre 1793[Note 36] par les autres membres. Cependant, dans ce procès les fautes du roi, même prouvées, comptent peu devant l’utilisation politique de la sanction[134], alors même que Marat a arraché à l’Assemblée « que la mort du tyran Â» soit votée par appel nominal à haute voix députés sous les yeux de la population[136]. Des journalistes et pamphlétaires révolutionnaires multiplient les attaques et grossièretés à l'égard du Roi et de la Reine[79] tandis que les journaux royalistes comme « L'Ami du roi Â» ou « Les Actes des apôtres Â» prêchent la résistance ouverte aux changements[Note 10]. Jean-Baptiste Carrier est ainsi guillotiné le 26 décembre. Online Only. Ces phénomènes attisent l'agitation populaire[13]. LA REVOLUTION FRANCAISE RESUME. Bien qu'ils protègent avant tout leurs privilèges, ils se pensent et passent aux yeux de l'opinion publique naissante, dans une rhétorique de défense du peuple contre le despotisme ministériel, comme les représentants de la Nation. Des rumeurs d'arrestation des députés du Tiers circulent alors à Versailles, à Paris et en province[38]. L’organisation politique des siècles précédents est la principale cause de la frustration vécue par plusieurs citoyens français. Les plus fameuses sont celle du 12 germinal de l'an III et surtout celle du 1er prairial (20 mai 1795). Leurs chefs sont, entre autres, Robespierre, Danton, Marat ou Saint-Just. Au printemps 1790, une commission est chargée par l'Assemblée du découpage de la France et de répondre aux litiges occasionnés entre les villes candidates au titre de chef-lieu. Pourtant le 23 août 1793, sous la pression populaire, la Convention cède et, après des modifications, décrète la levée en masse. Avant de se séparer, le 20 septembre 1792, l’Assemblée législative décide de laïciser l'état civil, qui devra désormais être tenu par les communes, d’autoriser le divorce et décrète le renouvellement complet de la Commune insurrectionnelle de Paris. Les muscadins prônent le remplacement de La Marseillaise par Le réveil du peuple contre les terroristes. Les blessés sont achevés alors que la plus grande partie des serviteurs du palais sont massacrés et que seules les femmes sont épargnées. Chasser la religion par la fenêtre, elle revient par la porte : Robespierre, tente, à l’occasion de la Fête de l’Être Suprême, le 8 juin 1794, d’installer une nouvelle religion. Un peu partout dans les campagnes, à partir du 20 juillet 1789 jusqu'au 6 août 1789, la « Grande Peur Â» se répand : rumeurs de complots aristocratiques en représailles des évènements de Paris, ou peur plus vague de « brigands Â» menaçant les récoltes, amènent les paysans à s'armer et finalement à attaquer de nombreux châteaux, où les archives relatives aux droits seigneuriaux ou aux impôts sont brûlées. Mais les Indulgents veulent un Comité de clémence, c’est-à-dire l’ouverture des prisons prélude évident à une politique de paix ; cette proposition est contraire à la politique du gouvernement qui la rejette. Les divergences qui sont apparues au printemps de 1792 sur les nécessités de la guerre ont laissé des traces ; ainsi le 10 août 1792, après la victoire de la Commune insurrectionnelle et des sans-culottes, les rivalités entre les deux groupes apparaissent très vite comme un conflit de classes[147] : c’est donc deux façons de concevoir le contenu à donner à la République qui provoque l’affrontement, même si ces différences politiques ne sont pas propres uniquement aux girondins mais reflètent aussi l’état d’esprit de la province[148]. La Révolution française est un film historique franco-italo-germano-canadien de Robert Enrico et Richard T. Heffron sorti en 1989.Le film existe aussi en version plus longue, montée pour la télévision.. Réalisé avec un budget de 300 millions de francs pour accompagner les célébrations du bicentenaire de la Révolution française, le film fut un échec commercial [1], [2].

Can Simple Rampe Exercice, Type De Verger, Tablature Arpège Guitare, Daniel Dae Kim Mia Kim, Enterrement Evelyne Pisier, Villa 128 Carte, Dragon One Piece, Patrice Quarteron Ko, Poème D'amour Du 12ème Siècle, Code Promo Psg Masque,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *